Entreprise

Tyrrells a signé un accord de 300 millions de livres sterling par un fabricant de pop-corn américain

Investcorp vend après six ans de responsabilité – regagnant trois fois son investissement initial

Tyrell

Le fabricant de chips Tyrrells a été vendu au fabricant américain de pop-corn et de chips tortilla Amplify dans le cadre d'un accord évalué à 300 millions de livres sterling, rapporte le Temps Financier .

La société appartenait à la société de capital-investissement Investcorp, qui l'a achetée à un autre investisseur institutionnel Langholm Capital pour environ 100 millions de livres sterling en 2010. Investcorp a triplé son argent sur l'opération après avoir poursuivi une stratégie de croissance par acquisition ces dernières années, ajoute le FT.

Cela a été cité comme l'une des raisons pour lesquelles la vente, qui a été convenue avant le référendum de l'UE, s'est déroulée et sans renégociation du prix malgré la chute de la livre la rendant plus chère pour l'acheteur basé au Texas.



La proportion des ventes de Tyrrells générées à l'étranger a doublé, passant de 20 % il y a trois ans à 40 %, notamment grâce à l'acquisition de Lisa's en Allemagne et de Yarra Valley en Australie. Les ventes à l'étranger sont plus lucratives à la suite de la chute de la livre sterling après le vote du Brexit.

L'accord donnera à Tyrrells sa première opportunité de s'implanter de manière significative sur le marché américain du croustillant de 9,2 milliards de dollars (7 milliards de livres sterling), dominé par les marques Frito-Lay de PepsiCo. Il fournira également une plate-forme dans 40 pays pour les marques d'Amplify, le pop-corn SkinnyPop et les chips tortilla Paqui.

Tyrrells lui-même s'est diversifié dans la vente de ses « chips anglaises cuites à la main » depuis sa création il y a 14 ans pour produire du maïs soufflé, des croustilles de tortilla et des « amuse-gueules ».

Le directeur général David Milner, qui déménagera chez Amplify pour prendre en charge les opérations de l'entreprise hors des États-Unis, a déclaré: 'Nous avons eu une offre très attrayante que nous estimons difficile à ignorer.'

Il a ajouté: «[Deuxièmement] les personnes qui ont fait l'offre - nous avons admiré SkinnyPop de loin… Ils nous ressemblent beaucoup, étant une entreprise alimentaire relativement petite qui connaît une croissance très rapide et non bureaucratique. Nous nous entendons très bien.