Des Nouvelles

Le tueur strasbourgeois Cherif Chekatt abattu par la police

Chekatt tué après avoir ouvert le feu sur des agents dans une rue de banlieue

La police française a tué le suspect impliqué dans un attentat terroriste à Strasbourg

ALAIN JOCARD/AFP/Getty Images

L'homme qui a attaqué un marché de Noël à Strasbourg, tuant trois personnes et en blessant des dizaines d'autres, a été abattu par la police française.

L'homme a été identifié comme étant Cherif Chekatt, 29 ans, qui BBC dit avoir eu une série de condamnations pénales en France et en Allemagne et était devenu un islamiste radical en prison.



Chekatt a été retrouvé par la police rue du Lazaret, dans le quartier Neudorf de Strasbourg vers 21 heures, heure locale, où il a ouvert le feu sur les policiers qui tentaient de l'arrêter.

Lorsque l'individu s'est retourné et a tiré sur les policiers, ceux-ci ont immédiatement riposté et neutralisé l'agresseur, a déclaré le ministre français de l'Intérieur, a déclaré Christophe Castaner.

La mort de Chekatt met fin à une chasse à l'homme massive impliquant des centaines de policiers, à la suite de la fusillade meurtrière.

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, a déclaré aux journalistes : Je pense que cela aidera à retrouver une vie que je qualifierais de normale. Avec la mort de ce terroriste... les citoyens, comme moi, sont soulagés.

Le gardien rapporte que la police s'est rendue au domicile de Chekatt pour l'arrêter dans le cadre d'un vol à main armée et d'une tentative de meurtre, quelques heures seulement avant qu'il n'attaque le marché de Noël avec une arme à feu et un couteau.

La police aurait trouvé une grenade paralysante, un fusil et plusieurs couteaux de chasse à l'intérieur du domicile de l'agresseur, avant l'attaque qui a laissé trois personnes se battre pour leur vie à l'hôpital.